Impôts : modalités de prélèvement, ce qui change au 1er janvier 2019

Janvier 2019

Le gouvernement a confirmé la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source au 1er janvier 2019.

Première chose essentielle : les règles de calcul sont inchangées et vous avez toujours l’obligation de déclarer vos revenus. Il ne s’agit que d’une réforme des modalités de paiement.

En clair, votre impôt sur le revenu 2019 sera prélevé en 2019 mais vous aurez toujours l’obligation de déclarer vos revenus au printemps 2020. Le montant définitif de votre impôt sur les revenus 2019 sera déterminé en août 2020 selon les règles habituelles.

Retenue à la source ou acompte ?

L’impôt sur les salaires, pensions de retraite et assimilés sera retenu à la source, selon le taux d’imposition défini par l’administration fiscale et communiqué à votre employeur et votre caisse de retraite.

Pour les droits d’auteur (tout comme pour les bénéfices, revenus fonciers et revenus de source étrangère), un acompte sera calculé par l’administration fiscale et sera prélevé par elle sur le compte bancaire que vous lui aurez indiqué.  Ce prélèvement sera mensuel, mais vous pourrez opter pour un prélèvement trimestriel. Vous pouvez opter pour le prélèvement trimestriel jusqu’au 30 novembre  2018 .

Le taux d’imposition et/ou le montant de votre acompte sont indiqués a la fin de votre avis d'imposition.

2018 : année de transition

Les revenus 2018 seront déclarés et imposés en 2019. Cependant, pour éviter un cumul d’impôt,  un crédit d’impôt sera accordé pour les seuls revenus 2018 non exceptionnels. C’est ce qui est couramment appelé l’ « année blanche » : les revenus non exceptionnels ne seront pas soumis à l’impôt.

- Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l’administration fiscale ou vous rendre dans votre espace sécurisé sur impots.gouv.fr.

- Pour tout comprendre du prélèvement à la source, cliquez ici.

Publié le 14 septembre 2018