Erreur 404 : agissez pour défendre la Directive européenne droit d'auteur

Mars 2019

« Erreur 404 », une vaste campagne de sensibilisation des créateurs sur les réseaux sociaux.

error_404_700.jpg

Le vote final de la directive par le Parlement européen doit intervenir le 26 ou 27 mars. Ce vote est loin d’être acquis en raison de la mobilisation de Google qui continue de s’y opposer avec vigueur afin de protéger ses intérêts financiers.  

« Erreur 404 » est une vaste campagne de soutien des créateurs à l’article 13 de la directive qui garantira à l’avenir une juste rémunération pour la diffusion de leurs œuvres dès lors qu’elles sont disponibles sur les grandes plateformes numériques.  

« Erreur 404 », comment ça marche ?

Les auteurs, compositeurs, musiciens et autres créateurs se prennent en photo avec un téléphone ou une tablette affichant le message « Erreur 404 créateurs non trouvés», photos qui circulent ensuite sur les réseaux sociaux  afin de sensibiliser les parlementaires européens aux conséquences dramatiques pour la création européenne qu’entrainerait un rejet du nouveau texte.

Pour en savoir plus sur l'article 13

Visionnez l’enquête complète réalisée par des vidéastes français :
 

Et visionnez la vidéo expliquant pourquoi YouTube craint autant l'article 13 :
 

Un nouveau site internet pour expliquer l'article 13

Le nouveau site internet article13.info créé par l’association Europe for Creators rétablit la vérité et vous explique très clairement ce que contient cet article.

« L’Article 13 imposera aux plateformes comme YouTube un strict respect du droit d’auteur sur les contenus qu’elles diffusent ».

Pour comprendre précisément en quoi cet article protège les auteurs et la création :

Après le vote positif du Parlement européen le 12 septembre, la Commission, le Conseil et le Parlement européen finalisent une dernière version du texte.

Pour défendre vos droits et rétablir la vérité, partagez largement ces informations !   

À lire également :
- le communiqué de presse de Europe for Creators.
- la tribune de Vanessa Bertran, auteure de doublage et de sous-titrage

 

Publié le 08 février 2019