Hommage à Philippe Chatel

19 février 2021

Il était si proche de Georges Brassens qu’il avait réussi à lui faire chanter le rôle du hérisson dans sa comédie musicale Émilie Jolie, en 1979.

Philippe Chatel
©Bertrand Laforêt/Gamma Rapho

Depuis, il y eut trois autres versions de ce conte merveilleux rassemblant les plus grands artistes de la chanson française, plusieurs mises en scène au théâtre, une adaptation pour la télévision, une autre pour le cinéma.

Mais Philippe Chatel, c’était aussi huit albums de chansons publiés entre 1976 et 2016. Lui qui avait, au sortir de l’armée, débuté comme garçon de courses pour Henri Salvador, avait remporté, dès ses débuts, un véritable succès populaire avec des titres comme "J’t’aime bien Lili", "Ma lycéenne" ou "Mister Hyde".

Sa carte de visite : une voix grave à la douceur enveloppante et des mélodies immédiatement mémorisables.

Né Philippe de Chateleux le 23 février 1948 à Paris, il fréquente, grâce à un père réalisateur de télévision, les plateaux de tournage dès son plus jeune âge et se passionne pour la musique.
L’écoute des disques de Brassens lui donne vite l’envie d’écrire ses propres chansons... aidé par l’auteur de "La mauvaise réputation" qui l’encourage et lui offre même un traité de versification. Mais c’est sa fille de quatre ans qui va lui inspirer ce qui demeure aujourd’hui l’un des grands classiques du conte pour enfants, même s’il avait composé une autre comédie musicale intitulée Tom-Tom-Tommy.

Victime d’un grave accident en 2006 qui le laisse plusieurs mois dans le coma, Philippe Chatel doit subir une longue convalescence avant d’enregistrer un nouvel album, Renaissance, en 2016, simplement accompagné à la guitare et au piano.

Écrivain, il a publié plusieurs ouvrages dont une biographie de son mentor Georges Brassens en 1975, et deux autres livres, Il reviendra en 1988 et Le roman d’Émilie Jolie en 2004. Il avait été promu au grade d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2018.

Émilie continuera de traverser les générations et avec lui, son papa, Philippe Chatel.

La Sacem rend hommage à cet artiste à la fois populaire et exigeant, auteur-compositeur prolifique qui fut un serviteur talentueux de la tradition de la chanson française. 

« Philippe Chatel a réalisé le rêve de tout créateur : écrire une œuvre inoubliable. Mais il ne faudrait pas que le triomphe d’Emilie Jolie occulte les excellentes chansons qu’il a écrites pour lui-même. L’auteur de ‘’Tout quitter mais tout emporter’’ vient de quitter cette terre mais emporte au pays où son cher Georges l’attendait, notre admiration et notre affection ». Claude Lemesle, Auteur, Président d’honneur de la Sacem.

Publié le 19 février 2021