Michel Follin - Grand Prix de l'auteur-réalisateur de l'audiovisuel

Le 5 décembre 2016

Auteur, réalisateur, documentariste passionné de musiques au pluriel, Michel Follin s’est toujours attaché à jouer des images et des notes comme d’une même partition musicale.

Michel Follin
© Marthe Lemelle

Le mystère de la création; voilà ce qui a toujours intrigué cet amoureux de la musique. Après de grands documentaires primés, à caractère historique ou social comme L’Affaire de Bruay-en-Artois ou Oradour, cet ancien chef monteur du réalisateur François Reichenbach s’est spécialisé dans les portraits de compositeurs, d’interprètes ou de chefs d’orchestre. Avec une mission qu’on pourrait croire impossible : tenter de cerner ce qu’il définit comme le moins visuel des arts. Rendre visible ce qui ne l’est pas, à travers le travail de la musique, et autour de la musique: répétitions, interprétations, mais aussi ambiances des salles et des coulisses ou master-class.

De György Ligeti à Martial Solal, en passant par le Boléro de Ravel, le rock latin ou les musiques du Pakistan, partageant une Passion Verdi, abordant les musiques contemporaines à travers deux films sur l’Ensemble Intercontemporain ou le portrait de Pascal Dusapin, Michel Follin continue de composer à travers l’oeil de sa caméra ce qu’il conçoit comme des ciné-partitions : "Je m’attache à leurs pas, à l’écoute des doutes et des certitudes, aux récits de leurs vies qui, je l’espère, nous rapprochent de leurs oeuvres, nous ouvrent à leurs musiques.

Tous nous racontent le monde qui nous entoure et comment il s’inscrit dans leur art." Michel Follin ou le passeur de passions.

Michel Follin a reçu le Grand Prix de l’auteur-réalisateur de l’audiovisuel lors d'une cérémonie animée par Helena Noguerra le 5 décembre aux Folies Bergère.

 

Voir aussi

> Tous les lauréats 2016
> Le best-of de la cérémonie en vidéo

Publié le 15 novembre 2016