La Sacem renforce son engagement en faveur des musiques électroniques en devenant membre de l’AFEM

Juin 2019

La Sacem poursuit son engagement en faveur des musiques électroniques en devenant la première société de gestion collective à intégrer l’AFEM (Association for Electronic Music), une association d’envergure internationale comptant parmi ses membres plus de 25 nationalités représentant tous les métiers du secteur.

 

Depuis de nombreuses années, des artistes et compositeurs français à l’instar de Jean-Michel Jarre, David Guetta, Laurent Garnier, DJ Snake, Pedro Winter ou encore Justice, font confiance à la Sacem pour défendre leurs intérêts et gérer leurs droits. En devenant membre de l’AFEM, la Sacem continue à être au cœur des technologies émergentes et des pratiques novatrices dans le milieu de l’électro.

Depuis 2014, le travail de l'AFEM dans le cadre de la campagne « Get Played Get Paid » a permis à des clubs et à des festivals d'adopter rapidement, dans plus de 15 pays, la technologie de reconnaissance musicale pour identifier la musique jouée par les DJ. Cette technologie permet d’assurer une juste rémunération des créateurs lorsque leurs œuvres sont jouées et diffusées.

La Sacem et l’AFEM partagent un combat commun : rémunérer de la façon la plus juste et la plus équitable les créateurs de musiques électroniques.
La Sacem rejoint dès à présent les 175 membres de l’AFEM qui œuvrent activement pour défendre les intérêts des musiques électroniques. De la question de l’enjeu des métadonnées, des effets néfastes du piratage en passant par la question de la rémunération des créateurs, les membres de l’AFEM se mobilisent pour replacer ces questions au cœur du débat.

« Cet accord avec l’AFEM représente une étape importante dans notre engagement pour les musiques électroniques. Après la réalisation du premier panorama économique des musiques électroniques en France, la création du centre de documentation en ligne electronicmusicfactory.com et l’équipement des clubs et des festivals de la solution DJ Monitor utilisant la technologie de l’empreinte audio pour mieux identifier les titres joués, la Sacem est fière d’annoncer ce partenariat avec l’AFEM. »

« Notre adhésion à l’AFEM, association référente dans le milieu de l’électro et de dimension internationale, marque une étape importante et nécessaire pour poursuivre nos efforts envers les acteurs de l’écosystème électro. »
« Ensemble, nous continuerons à tout mettre en œuvre pour continuer à valoriser les musiques électroniques à leur juste valeur et donner ainsi les meilleures conditions de créer. » déclare Jean-Noël Tronc, Directeur général-Gérant de la Sacem

Greg Marshall, Directeur Général de l’AFEM déclare « Je suis ravi que la Sacem ait choisi de devenir membre de l’AFEM. Cela démontre un réel engagement et la volonté de dialoguer et d’aller plus loin en développant des activités pour mieux soutenir les musiques électroniques. »

« Au cours des 5 dernières années, la campagne « Get Played Get Paid » de l’AFEM a plaidé en faveur de l’utilisation de la technologie de reconnaissance musicale par les sociétés de gestion de droits d’auteur lors d’événements avec des DJ. Cela dans un but : s’assurer que les créateurs et les ayant-droits de la musique jouée, soient rémunérés. »

« La Sacem démontre une approche proactive et collaborative en s'engageant avec l’AFEM, et nous nous félicitons de cette avancée vers le partage des connaissances, la résolution de problèmes et le changement. Je suis impatient d'approfondir nos relations afin de mieux servir l'industrie et les créateurs de musique électronique. »

 

Les musiques électroniques en chiffres :

 

 

 

Publié le 05 juin 2019