Suivez les Pop conf' !

Édition 2020

Les Pop Conf' ce sont des rendez-vous qui réunissent un.e scientifique-experte, un.e artiste et un modérateur autour d’une question a priori banale, mais qui concerne tout le monde, et dont la réponse est loin d’être évidente.

 

Durant près d’une heure, les intervenants explorent une thématique en lien avec l'enjeu de l'incubateur artistique et citoyen La Pop, à savoir interroger, à travers des créations pluridisciplinaires, les relations que les individus, les groupes ou la société entretiennent avec les sons et la musique (en s'emparant par exemple de la dimension scientifique, anthropologique, philosophique, sociologique, etc., de notre rapport à la musique et aux sons). 

La Pop - Incubateur artistique et citoyen

L'ambition de La Pop est d’être le lieu de la réflexion et de l’expérimentation sur les différents rôles que jouent la musique et les sons dans la société.

Espaces de rencontres et de débats, les Pop Conf’ réunissent a minima deux regards, souvent complémentaires et portés par une démarche de recherche, celui de l’artiste et celui de l'expert et ou du scientifique. 

Programme

Tendre l'oreille pour mieux voir ? 

Quels sont les liens qui se jouent entre l'ouïe et la vue ? Comment notre perception du son améliore notre appréhension de l'espace et la vision des objets qui nous entourent ? Notre ouïe peut-elle tromper notre perception visuelle ?

Intervenants :
- Maxime Ambard, maître de conférence et chercheur au Laboratoire Étude Apprentissage et Développement (L.E.A.D) de l'université de Bourgogne-Franche-Comté. Il enseigne l'informatique à l'IUT de Dijon et travaille depuis six ans sur un prototype de lunettes expérimentales utilisant le son pour aider les malvoyants dans leurs déplacements.
- Nicolas Becker, bruiteur, sound designer et compositeur (Gravity, 127 heures, La Haine, Premier contact...). Il est membre fondateur du Bureau de son avec les musiciens Benoît Delbecq et Steve Argüelles.

Modérateur :
Antoine Pecqueur, musicien et journaliste, spécialisé en économie de la culture. Après avoir collaboré au Monde de 2006 à 2012, il devient chef de la rubrique « Enquêtes » de La Lettre du Musicien et collabore comme reporter à RFI. Il est également présentateur sur la chaîne de télévision Mezzo et collabore à la revue « Le Crieur », publiée par Mediapart et La Découverte.
Sur France Musique, on le retrouve dans les programmes « Culture éco » et « Le chiffre de la semaine ».

> Lundi 2 mars à 19h30 – Péniche La Pop 61 quai de la Seine 75019 Paris

Monter le son : une simple affaire de goût ? 

Quel plaisir éprouvons-nous lorsque l'on monte le son ? Comment notre corps, notre cerveau et nos oreilles s'ajustent à un volume sonore élevé ? La puissance sonore est-elle le propre de certaines musiques ? Que voulons-nous dire lorsque la musique est jouée (trop) forte ? Notre goût pour un haut niveau sonore dépend-il de l'âge ? Peut-on saturer l'espace en montant le son ? Un son très puissant est-il nécessairement fort ?

Intervenants :
- Sabine Meunier, chargée de recherche au CNRS, spécialiste de la perception sonore au Laboratoire de Mécanique Acoustique de Marseille
- Annabelle Playe est une artiste pluridisciplinaire, compositrice, auteure et chanteuse. Selon les projets, elle explore la voix, le son, la vidéo et l’écriture.

Modérateur :
Antoine Pecqueur, musicien et journaliste, spécialisé en économie de la culture.

> Lundi 30 mars à 19h30 – Péniche La Pop 61 quai de la Seine 75019 Paris

La musique, fabrique de communautés ? 

Comment le son et la musique nous relient aux autres ? Qu'est-ce qui fait que le musicien, au moment où il joue, attire les gens qui se trouvent alentour ? Comment et pourquoi la musique peut-être un ciment pour une communauté ? Comment la musique peut faire éclore le sentiment de faire parti d'un groupe, d'une communauté ?

Intervenants :
- Christine Guillebaud, chargée de recherche au CNRS, Prix de l’Académie Charles Cros, 2010. Au croisement de l’anthropologie du sonore, des sound studies, et des recherches sur les ambiances, les travaux actuels de Christine Guillebaud interrogent le sonore ordinaire dans son contexte social de production et de perception. En 2011, Ch. Guillebaud crée le collectif MILSON « Pour une anthropologie des MILieux SONores » (http://milson.fr), plateforme de recherche et de collaboration avec des artistes, acousticiens, et musicologues, et qui co-produit des séries thématiques de montages sonores pour la radio.
- Guilhem Lacroux est multi-instrumentiste (archiluth et guitare électrique préparée) et compositeur. Il joue dans différents ensembles et formations ainsi qu’au sein du collectif La novia dont il est membre fondateur. Il s’est formé auprès de Denis Dufour au Conservatoire National de Région de Lyon puis avec Robert Pascal et Jean-Louis Florentz au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Il compose principalement pour la voix et pour le cinéma (Monsieur Kubota,  Vittorio Mortarotti) et le spectacle vivant (Chimaera de Julia Christ et Jani Nuutinen) ainsi que pour différents musées.

Modérateur :
- Antoine Pecqueur, musicien et journaliste, spécialisé en économie de la culture.

> Lundi 27 avril à 19h30 – Péniche La Pop 61 quai de la Seine 75019 Paris

Comment les marques s’emparent de la musique ?

Quel rôle joue la musique dans le positionnement et l'image des marques ? Comment le marketing et les stratégies des entreprises influent sur les modes d'organisation de la filière musicale ? Comment les artistes-musiciens collaborent avec les directions des entreprises ?

Intervenants :
- Suzanne Combo
, co-fondatrice et déléguée générale de la GAM (Guilde des Artistes de la Musique), auteure compositrice interprète
- Fabrice Brovelli, musicien, président de General POP et vice-président de BETC
- Bertrand Burgalat, musicien, auteur compositeur interprète, fondateur et directeur du label TRICATEL

Modérateur :
- Antoine Pecqueur, musicien et journaliste, spécialisé en économie de la culture.

> Lundi 4 mai à 19h30 – Péniche La Pop 61 quai de la Seine 75019 Paris

À chaque voix son identité ?

En quoi notre voix est-elle unique ? Quelles en sont ses caractéristiques ? Jusqu'où peut-on imiter une voix ? Quelles sont les limites techniques de la synthèse sonore ? Peut-on emprunter la voix d'un autre ? Peut-on faire parler des personnes disparues ?

Intervenants :
- Axel Roebel, directeur de recherche à l’Ircam travaillant sur l'analyse, la modélisation et la transformation du signal audio utilisant notamment les représentations en domaine fréquentiel
- Violaine Lochu, artiste plasticienne, chanteuse et performeuse. Son travail explore la voix comme vecteur de rencontre et de métamorphose. Elle est lauréate du prix Aware 2018 et du prix de la performance 2017 du Salon de la Jeune Création. Elle a été nominée au prix Bernard Heidsieck – Centre Pompidou en 2019.

Modérateur :
- Antoine Pecqueur, musicien et journaliste, spécialisé en économie de la culture.

> Lundi 11 mai à 19h30 – Péniche La Pop 61 quai de la Seine 75019 Paris

 

Réserver une PopConf'

et pour en savoir plus...

 

Les éditions précédentes

Vous avez manqués les éditions précédentes ? Elles sont en écoute via des Pop Cast sur le site d’ARTE Radio et leur réalisation est soutenue par la Sacem Université et par Audiens :

Retrouvez les Pop Conf' 2019

Retrouvez les Pop Conf' 2018

 

 

Publié le 12 février 2020