LA SEMAINE DE LA CRITIQUE 2020 HORS LES MURS

Du 16 au 18 octobre

La 59e édition de la Semaine de la critique n’a pu se tenir physiquement à Cannes en mai 2020 suite à la crise sanitaire mondiale.

LA SEMAINE DE LA CRITIQUE 2020 HORS LES MURS SOUTENUS PAR LA SACEM

Fidèle à ses engagements, la section parallèle cannoise poursuit cependant son travail de mise en lumière des talents émergents afin de soutenir les cinéastes et l’industrie du cinéma dans le monde. En réponse à cette situation inédite, la Semaine de la critique initie un programme d’accompagnement hors les murs conçu sur mesure pour les films que Charles Tesson, délégué général, et ses comités de sélection, ont choisi de soutenir activement. Ainsi, 5 longs métrages et 10 courts métrages bénéficient du label « Semaine de la critique 2020 ». Ils sont présentés en avant-première à la Cinémathèque française.

UNE PROGRAMMATION INÉDITE POUR DÉCOUVRIR AUJOURD’HUI LE CINÉMA DE DEMAIN

Créée en 1962 à l’initiative du Syndicat français de la critique de cinéma, la Semaine de la critique, section parallèle du Festival de Cannes, se consacre à la découverte des nouveaux talents en présentant sur la scène internationale leurs premiers et seconds longs métrages. Jacques Audiard, Arnaud Desplechin, Alejandro González Iñárritu, Ken Loach, Wong Kar-wai ou plus récemment César Augusto Acevedo, David R. Mitchell, Jeff Nichols, Valérie Donzelli, Rebecca Zlotowski ou Justine Triet ont été révélés par la Semaine de la critique.

La Semaine de la critique dévoile chaque année sur la Croisette sa programmation très sélective de 10 courts et 10 longs métrages. Les comités de sélection composés de critiques adhérents du Syndicat français de la critique de cinéma font découvrir au grand public et aux professionnels les univers singuliers de jeunes auteurs internationaux : J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin, Grave de Julia Ducournau, Litigante de Franco Lolli, Tu mérites un amour d’Hafsia Herzi, Suzanne de Katell Quillévéré, It Follows de David Robert Mitchell, L’Institutrice de Nadav Lapid, Diamantino de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, The Tribe de Myroslav Slaboshpytskiy, Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin, ou Petit paysan d’Hubert Charuel. La Semaine de la critique présente également une sélection de courts métrages, qui a permis par le passé de découvrir les premiers pas de cinéastes comme Andrea Arnold, Gaspar Noé, Claire Burger, Michaël Hers, ou François Ozon.

En raison de la mise en place du couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, les horaires des séances AFTER LOVE d'Aleem Khan, et LA NUÉE de Just Philippot ont été modifiés.

Toutes les informations et la programmation complète sont a retrouver ici

Publié le 15 octobre 2020