La Sacem aux côtés des concerts-test

Mai 2021

Après ces longs mois de silence dans les salles de spectacles, la Sacem soutient sans réserve les concerts-test de Paris et Montpellier qui constituent une étape cruciale sur le chemin de la réouverture et de la relance du spectacle vivant.

La France rejoint ainsi d’autres pays européens qui ont mené des expérimentations similaires et prouvé qu’un concert rassemblant du public avec un protocole sanitaire strict n’était pas plus dangereux que d’aller faire ses courses au supermarché. C’est aussi l’espoir d’un retour progressif à la normale et en toute sécurité pour un secteur qui a souffert de n’avoir pas été considéré comme essentiel et paye un très lourd tribut à cette crise.

A quelques semaines de l’ouverture de la saison des festivals, ces concerts expérimentaux et études scientifiques sécurisées permettent aux artistes et à de très nombreux professionnels de la musique empêchés de travailler depuis plus d’un an, d’entrevoir enfin le bout du tunnel.

Privé de concerts, le public est tout aussi impatient de retrouver le chemin des salles de spectacle et des festivals et de partager ces émotions uniques que procure la musique.

AMBITION LIVE AGAIN : LE 29 MAI À L’ACCOR ARENA (PARIS)

Ambition Live Again est un concert expérimental inédit reposant sur l’étude scientifique SPRING* promue par l’AP-HP, dont le but est d’évaluer les risques de transmission du virus SARS-CoV-2, responsable de la COVID-19, lors d’un concert à grande échelle en configuration debout, non distancié, dans une salle fermée.

Cet essai clinique consiste à comparer le risque de contamination entre 2 groupes de personnes « randomisées » (réparties de manière aléatoire) : un groupe « expérimental » de 5000 personnes assistera au concert et un groupe « contrôle » de 2500 personnes n’assistera pas au concert.

*SPRING : Study on PRevention of SARS-CoV-2 transmission in a large INdoor Gathering event (nom de l’étude scientifique promue par l’AP-HP).

La Sacem salue également le groupe Indochine qui se produit bénévolement pour ce concert-test ainsi que tous les partenaires mobilisés pour que cette expérience puisse être un succès. Encadrée par un protocole de recherche clinique, cette étude démontre l’esprit de responsabilité dont fait preuve le secteur du spectacle vivant afin de préparer dans les meilleures conditions l’accueil des spectateurs.

Huit jours après avoir ouvert la plateforme des candidatures, plus de 20 000 volontaires se sont inscrits et les inscriptions sont désormais closes.  

LA « SECRET PLACE » À MONTPELLIER VIBRERA  LES 5 ET 6 JUIN

Le club de rock "La Secret Place", à Montpellier (Hérault), et l’APEM en lien avec le CHU de Montpellier mèneront début juin une étude qui servira de référence pour la réouverture des salles de 100 à 950 personnes pour toute la France. 

L’expérimentation réunira via deux concerts-test 215 personnes sur une jauge de 300 places, avec un test salivaire négatif, Tandis que 430 participants seront invités à voir le concert de chez eux en distanciel. Ce protocole étudiera notamment le comportement du virus lors d’un concert debout, sans distanciation physique mais en respectant les autres consignes sanitaires d’usage (masques obligatoires, gel hydroalcoolique, gestion des flux d’entrée et sortie).

Le test salivaire rapide EASYCOV sera effectué en amont des 2 concerts sous forme d’un drive dans un lieu prévu pour cela et sur rendez-vous avec un résultat connu en 40 mn. Seules les personnes tirées au sort avec un résultat négatif au Covid-19 auront ensuite accès à la salle de concert.

Ces concerts tests visent à recueillir des données scientifiques qui éclaireront les décisions politiques en vue de rouvrir les salles fermées cet automne.

 

 

Publié le 12 mai 2021